jeudi 25 avril 2019

Rouge sang & Noir corbeau - Tome 1 : L'apprentie faucheuse

TITRE : Rouge sang & Noir corbeau
Tome 1 – L’apprentie faucheuse
AUTEUR : J. ROBIN
EDITIONS : Le Héron d’argent


Résumé


Etats-Unis, 1850.

« Aujourd’hui, je suis morte. »

De son vivant, Amélia Pratt était une simple domestique, pauvre et sans avenir. Mais le jour où un homme la précipite dans la mort, elle renaît sous les traits de Red Death, l’une des sept petites faucheuses.

Désormais, son rôle est de pourchasser les esprits errants et les fantômes. Et à ce petit jeu-là, elle est la meilleure !

Pourtant, elle n’a pas choisi l’Ankou le plus docile pour la seconder dans sa tâche. En effet, le beau Rain n’est autre que son propre meurtrier, désormais contraint de lui obéir pour l’éternité…

Entre complots, dangers et trahisons, parviendra t-elle à accomplir son rêve : devenir la prochaine Grande Faucheuse du Sanctuaire de la Mort ?

Mon avis



Voilà de longs mois que je suis l’évolution de ce roman sur la page de l’auteure et sur Instagram. Il faut dire que les illustrations sont superbes et donnent envie de découvrir le texte. Et j’ai eu la chance inouïe de remporter un concours et de recevoir ce très beau livre. Un coup de coeur en résulte !

La vie d’Amélia n’a rien de trépidant. Domestique au service de la veuve Hataway, son avenir n’est guère resplendissant, surtout en ces années de 1853. Cependant, son existence va être écourtée… et le nom de celui qui la fera basculer est Gabriel Hauwnkins, jeune homme au charme ravageur et accessoirement amant de la vieille Hataway qu’il assassinera afin de récupérer l’héritage. Néanmoins, rien ne se passera comme prévu…Amélia deviendra la petite faucheuse rouge, Red Death, qui aura pour objectif de récolter les âmes des meurtriers. Elle choisira pour ankou son propre assassin, Gabriel, qu’elle renommera Black Rainbow.  Ce dernier peut prendre trois formes : humaine, celle d’un corbeau et celle d’un loup. Les relations entre eux sont loin d’être au beau fixe et celle qui fut une petite domestique naïve et fragile, deviendra une femme qui n’aura aucun état d’âme pour arriver à ses fins : rendre la « mort » de  Gabriel impossible et devenir la prochaine Grande Faucheuse ! Seulement, un évènement inattendu va tout mettre en péril !

Plusieurs personnages tournent autour de ce duo improbable. Tout d’abord, Guerre, l’un des quatre cavaliers de l’apocalypse qui apparaît comme un gros ours sympathique. Puis, nous rencontrons d’autres petites faucheuses. Celle qui semble la plus proche d’Amélia est la jaune,  Agathe, faucheuse des suicidés dont l’ankou est Gregory qui fut son père de son vivant. Abigaël est la faucheuse blanche et s’occupe des âmes innocentes avec son ankou, Timothée, un petit garçon qui ne parle pas. Alice, la faucheuse verte, est la principale rivale d’Amélia. Tous ces personnages vont devoir s’unir pour affronter un ennemi qui fera tout pour les détruire…

J’ai adoré cette lecture. Ce fut un pur délice et on s’attache énormément aux personnages. On ne peut que plaindre Amélia, incapable de s’attacher, de pardonner et de faire confiance, et Gabriel qui subit ses foudres et n’arrive pas à lui prouver ses regrets. Même si l’auteur met en scène un domaine tel que la mort sous format d’une « entreprise » avec ses employés, et les malheurs qui s’y associe, avec des personnages guère réputés pour être « bons », elle a réussi à nous offrir une nouvelle facette de cet univers sombre. Elle a réellement intégré tous les ingrédients et évocations mortels et sa plume est un délice ! J’ai hâte de découvrir le tome 2, La Santa Muerte !

Extrait


Le Sanctuaire est le lieu de rassemblement des faucheuses. Leur nid, si vous préférez. Il n’y a pas que les petites faucheuses qui travaillent ici. À dire vrai, des centaines de personnes y oeuvrent, mais pour la plupart, il ne s’agit que de fossoyeuses. Tout comme les sept petites faucheuses, ces employées de la mort possèdent l’apparence de jeunes femmes et étaient autrefois humaines. Leurs robes et capuches sont couleur gris morne et une faucille leur sert d’instrument de travail. Ce sont elles qui se chargent de récupérer les âmes des mortels tout de suite après leur décès. Les sept petites faucheuses se contentent de rattraper les fuyards échappant aux fossoyeuses et se transforment en esprits errants.  Il existe tout un panel d’esprits, mais en règle générale, plus ces derniers demeurent longtemps sur terre, plus ils deviennent puissants.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot ?

Super Héros - Episode 1 - Origines

TITRE : Super Héros Episode 1 – Origines AUTEUR : Maxime GILLIO EDITIONS : Flammarion Jeunesse Résumé Depuis qu’il est ...