mardi 15 mai 2018

L'amour entre deux rives

TITRE : L’amour entre deux rives
AUTEUR : Marine IENZER
EDITIONS : France Loisirs


Résumé


Amy, bientôt 30 ans et une vie un peu trop routinière à son goût, quitte Paris pour la Bretagne sur un coup de tête. Elle a accepté une étrange proposition reçue par mail : rafraîchir une vieille demeure contre un salaire conséquent.

Tout juste arrivée à Benodet, elle comprend pourquoi l’offre n’a pas trouvé preneur pour l’instant : la maison est hantée par Will, un fantôme aussi séduisant qu’arrogant.

D’abord électrique, cette cohabitation évolue doucement vers une relation tendre et complice qui pousse Amy à enquêter sur le passé de Will : quel drame le retient sur Terre ?

Mon avis




Je remercie vivement Alexandra de France Loisirs pour m’avoir proposé ce service presse qui fut une lecture sublime…

L’amour entre deux rives est une romance quelque peu paranormale, touchante, avec des traits d’humour et remplie de tendresse. Le lecteur rencontre Amy, une jeune femme qui quitte sa vie actuelle pour la Bretagne où une offre d’emploi à laquelle elle a postulé, lui est offerte. Il s’agit de rénover une vieille maison contre un salaire intéressant. Cependant, ce que l’annonce ne mentionne pas c’est que la demeure est hantée… Will erre entre ces murs depuis près d’un demi-siècle et est bien décidé à faire fuir la jeune femme comme il l’a fait avec ses prédécesseurs. Seulement, Amy a la capacité de le voir et un sacré caractère. Elle n’est pas prête à le laisser faire…

Cette lecture est une petite pépite. L’auteur nous permet d’être témoin de ce lien qui se forme entre Amy et Will. Une complicité nait entre eux et mutuellement ils trouvent en l’autre une source de réconfort. Ils sont très attachants et au fil du récit nous découvrons d’autres personnages, amis ou membres de la famille, tout aussi sympathiques. Les parents d’Amy, sa sœur ou encore son neveu pourraient faire parti de la famille de tout un chacun ! Avec sa plume douce et simple, l’auteur aborde le thème de la mort de façon à le percevoir comme une continuation et non une fin. L’intrigue est double puisque nous avons d’un côté la romance et d’un autre la recherche d’une vérité. Pourquoi Will est-il bloqué parmi les vivants ? Amy va tout faire pour le découvrir afin de l’aider à passer de l’autre côté même si elle sait qu’elle en souffrira. Au fil des révélations, on s’aperçoit que la destinée est parfois surprenante et que les fils qui lient les êtres vivants sont parfois plus intenses qu’on ne le croit. On ne sait pas vraiment comment peut terminer cette histoire et une nouvelle fois, l’auteure a trouvé les mots justes pour conclure ce récit émouvant. Je suis restée à la fois très surprise, triste et heureuse ce qui peut paraître étrange… Et même un petit passage qui ne m’a pas semblé cohérent ne m’a pas dérangé tant j’ai apprécié la lecture.

Entre deux rives est un roman coup de cœur, une ode à la vie et à l’amour, mais aussi une façon pour nous de percevoir la mort comme une suite et non comme une fin. Ce roman serait presque une thérapie pour ceux qui ont du mal à se remettre de la perte d’un être cher… Personnellement, je me plais à imaginer mes proches poursuivre une « vie » en parallèle de la notre et être constamment présents à mes côtés.

Extrait


- En tout cas, dit-il en se levant du divan et en contournant mon fauteuil, il y a une chose que je dois reconnaître te concernant…
- Ah oui, laquelle ?
Il se pencha derrière moi et me murmura à l’oreille :
- Tu manies l’ironie et le mensonge à la perfection. C’est bon d’avoir enfin trouvé un adversaire à sa taille…
Je sentis son souffle s’infiltrer dans mon cou. Un souffle chaud. Étrange pour un mort… cela me fit frissonner… pour la deuxième fois en moins de douze heures. Que m’arrivait-il ? La nuit dernière, j’avais mis cela sur le compte du froid qui régnait dans la chambre mais maintenant, couverte de trois épaisseurs de pulls et de gilets, je n’avais aucune excuse. Malgré moi, sa remarque m’arracha un sourire.
- Je ne mens pas ! criai-je à son attention alors qu’il s’éloignait en direction du bureau.
Il réapparut dans l’encadrement de la porte le temps de me dire, les yeux pétillants de malice :
- Oh que si ! Et celle à qui tu mens le mieux, c’est toi-même…
Puis, il disparut à nouveau dans le bureau.
Je reste figée un instant. Sa dernière remarque tournait en boucle dans ma tête. Pourquoi pensait-il cela ? A quoi faisait-il allusion ? Après quelques minutes de réflexion, je ne trouvai pas de réponse à mes interrogations. Je repris mon activité mais n’arrivais pas à me concentrer dessus. Je tournais les pages sans vraiment voir ce qui s’y trouvait, distraite par mes pensées qui s’égaraient.

LU EN PARTENARIAT AVEC


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot ?

Super Héros - Episode 1 - Origines

TITRE : Super Héros Episode 1 – Origines AUTEUR : Maxime GILLIO EDITIONS : Flammarion Jeunesse Résumé Depuis qu’il est ...