mardi 7 août 2018

Top Ten Tuesday du 07 août 2018

Bonjour,

Voici le Top Ten Tuesday, un rendez-vous initialement créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Frogzine.


Le thème de cette semaine est :

Les 10 romans dont la couverture contient un mode de transport

Ceux que j'ai lu !

  

 

Ceux qui sont dans ma PAL

  

 


dimanche 5 août 2018

Check-up du Lundi 06 Août 2018

Bonjour,


Je vous retrouve pour un "petit" check-up ! 

J'ai terminé la lecture des Rifodés de Mell 2.2 et j'ai adoré !!


En ce moment, je découvre Bad Romance, un service presse que j'ai eu avec mon partenaire France Loisirs.


Et par la suite, voici mon programme !

 

jeudi 2 août 2018

Just One, lectures et découvertes, juillet 2018


Voilà bien longtemps que je n'ai pas fait cet article ! Il faut dire que je n'avais eu que très peu de temps pour lire puisque je devais terminer l'écriture de deux textes !

Et même si juillet m'a permis de retrouver un peu mes livres, je n'ai pu en découvrir que 4 ! Mais de très jolis textes !

Un roman coup de coeur !

J'en ai eu 2! Sur 4, c'est plutôt pas mal ! Africamorphose et le Vent des steppes resteront dans ma mémoire pour longtemps !

Un univers !

La créativité de l'auteur de Toons King m'a fait découvrir un univers très original mêlant divers genres de façon fort bien, d'ailleurs !

Un couple !

Makéna et Laudaric forment un couple fort et uni dans le Vent des steppes

Un déception !

Aucune !

Voici mes 4 lectures du mois ! Vous pouvez découvrir les chroniques d'Africamophose, Les Fauves T2 et Toons King en cliquant sur les images. Celle du Vent des steppes suivra durant le mois d'août !

   

Passons à mes réceptions et acquisitions !

En format ebook, j'ai profité des soldes !

   

   

   

Et en format papier (en comptant ceux de mon anniversaire en mai), également avec un service presse en prime, Bad Romance !!

   

   

   

Africamorphose

TITRE : Africamorphose
AUTEUR : Gilles MILO-VACERI
EDITIONS : Elixyria


Résumé


Karan, chirurgien quadragénaire, achève sa carrière militaire. Victime d’un grave accident, il sombre dans le coma. À son réveil, il découvre qu’il a perdu l’usage d’une main et qu’il ne pourra plus jamais opérer.

Lorenzo, le chauffeur du poids lourd impliqué dans l’accident, lui propose de l’accompagner en Afrique, pour une mission dont l’objectif est la préservation des guépards. Karan, dépressif et anéanti, finit par accepter. Sa rencontre avec Kenza, généticienne, est explosive. Pourtant, ils vont devoir unir leurs efforts afin de convoyer un fret très précieux.

Des rivages de la mer Rouge, au cœur du Grand Rift, jusqu’au lac Victoria, en passant par les plaines éthiopiennes où la faune et la flore ne sont qu’émerveillements, ils feront d’obscures rencontres, franchiront quantité d’obstacles et affronteront des dangers inattendus.

Un voyage sur les terres mystérieuses d’Afrique, ces territoires sauvages qui seront les témoins de la rédemption et de la renaissance d’un homme courageux !


Mon avis




J’ai acquis Africamorphose lors du Salon du Livre à Paris et ce fut, pour moi, l’occasion de rencontrer Gilles Milo-Vacéri, cet auteur français formidable dont chaque roman me transporte. Et celui-ci n’a pas fait défaut à la longue série…

Le lecteur découvre Karan lors d’un accident qui va bouleverser sa vie et remettre en cause sa vision des choses, son futur et ses projets. Toutefois, il va rencontrer Lorenzo, chauffeur de poids lourd, et une très belle amitié va naitre. Afin de lui permettre de surmonter son accident et son handicap, ce dernier lui propose de partir en Afrique pour une mission dont l’objectif est la sauvegarde des guépards. Lorenzo sera le conducteur du camion et, accompagné de Kenza, généticienne, ils devront traverser certaines contrées du continent au départ de Djibouti jusqu’au Kenya. Une course contre la montre va débuter. En effet, la saison des moissons a du retard et si la pluie diluvienne s’abat sur eux en pleine route, ils risquent gros.

L’auteur possède une plume extraordinaire pour nous plonger dans son récit, multipliant les rencontres marquantes et les détails ethniques, géographiques, politiques et historiques. Gilles Milo-Vacéri connaît son sujet sur le bout des doigts. Ayant beaucoup voyagé, est-il déjà d’ailleurs passé lui-même sur cette route  pour nous en apporter autant de réalisme ? Ce roman est une ode à l’Afrique (du moins, une partie montrée dans ce livre) et à ses traditions. Il apporte également une vision de l’humanité que nous refusons de voir ! Jamais l’expression « l’homme est un loup pour l’homme » ne m’est aussi souvent venu à l’esprit, autant lors de scènes violentes malheureusement trop fréquentes sur ces terres que sur la destruction de la Nature et de l’environnement causée par les humains. Il y a une sacrée remise en question sur soi à faire en lisant ce récit. Le tout est saupoudré de « magie » venant de cette terre et de ses peuples !

Les protagonistes sont tous très attachants, humains et réalistes. Karan est hanté, perdu et pensant n’être plus bon à rien depuis que son accident lui a fait perdre l’usage de sa main. En tant que chirurgien, il se croit sur la touche. Comme souvent dans les romans de Gilles, le personnage principal a un lien avec l’armée. Ici, on ne déroge pas à la règle et Karan a servi en soignant militaires et civils lors des conflits et des diverses missions menées. Lorenzo, le chauffeur de poids lourd, possède également un passé très lourd et difficile à surmonter. Pourtant, cet italien d’origine est jovial et réussi à dompter Karan en lui redonnant goût à la vie. Enfin, le trio comporte Kenza, généticienne d’origine libanaise qui a, elle aussi un passé mouvementé, ce qui peut expliquer son mépris envers la caste militaire et dont Karan fera les frais au début de leur périple. 

Les diverses rencontres et péripéties qui attendent nos amis vont les renforcer, les lier et les rendre plus ouverts. Si la renaissance de Karan est, dès le départ, l’objectif second de ce périple d’où l’invitation de Lorenzo, il n’en reste pas moins que d’autres personnages vont se voir surmonter des épreuves et percevoir les choses différemment au final. La « thérapie » engagée fera ses preuves sur bien des êtres…

Pour conclure, Africamorphose est sans nul doute un coup de cœur. C’est un roman humain avant tout ! La survie d’une espèce est en jeu et celle psychologique de Karan va finalement de pair. En menant à bien leur mission, Lorenzo espère sauver son ami en lui redonnant goût à la vie et en l’espoir d’un avenir meilleur. Gilles Milo-Vacéri signe un pur délice de lecture qui ne laissera, une nouvelle fois, pas insensible son lectorat. 

Extrait


Kenza et Lorenzo échangèrent un regard de connivence. Le vieil homme souhaitait gagner quelques pièces grâce à une petite séance de chiromancie. Karan, pas dupe non plus, tendit la main droite et la jeune femme la repoussa avec douceur. 
- Non, c’est l’autre qu’il veut voir.
Pourquoi demandait-il à voir justement celle-ci ? Il céda et la tendit.
Le shaman la prit entre les siennes et marmonna des paroles sur un ton qui faisait penser à une litanie, voire à une prière. Étonné, le médecin regarda l’employée, attendant ses explications.
- Il prie pour vous soigner.
Il marqua sa surprise sans toutefois l’exprimer. Comment aurait-il pu savoir que sa main était blessée ? Elle restait toujours posée sur ses genoux quand il était assis afin d’en dissimuler son état et le vieil homme ne l’avait pas vue avant qu’il ne la tende. Etait-ce un heureux hasard ou autre chose d’inexplicable ?


mardi 31 juillet 2018

Top Ten Tuesday du 31 juillet 2018

Bonjour,

Voici le Top Ten Tuesday, un rendez-vous initialement créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Frogzine.


Le thème de cette semaine est :

Les 10 romans que vous avez lus ou aimeriez lire qui ont une couverture principalement mauve/violette

Voici 5 livres que j'ai lu !

  

 

Et 5 titres de ma PAL !

  

 


Top Ten Tuesday du 07 août 2018

Bonjour, Voici le Top Ten Tuesday, un rendez-vous initialement créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Frogzine ....